S’il te plaît, souviens toi…

Je me souviens des tartes aux pommes qu’on préparaient ensemble, des nuits ou j’ai dormi avec elle quand je faisais des cauchemars, des figues que je piquais dans son placard, je me souviens des scoubidous que je faisais sur la grande table du salon, je me souviens du sourire gêné de la caissière du supermarché quand Mamie lui tendait un billet de 50 alors que le magasin venait tout juste d’ouvrir… Je me souviens du petit lit dans lequel j’ai souvent dormi, je me souviens de l’odeur de soupe dans les escaliers… Moi je me souviens mais elle non…

IMG_20160617_112910

Ma petite Mamie, elle si pudique, on à jamais été très proches, même si pendant deux mois elle s’est occupé de moi avec tant de douceur. Mais quand il y’a quelques mois on me l’a annoncé, je ne voulais pas y croire, Alzheimer, rien que l’orthographe de ce mot me fait peur.

Je me suis dis que ce n’était que des trous de mémoire, c’est vrai elle m’a rarement appelé par mon prénom, me confondant toujours avec mes cousines, elle se trompait sur mon âge, mais ce n’était pas grave ce n’était que des trous de mémoire…

IMG_20160614_211520.jpg

Et puis… elle n’a plus su qui fêtait son anniversaire, pensant que c’était moi, en réalité c’était l’anniversaire de ma maman, elle a acheté des boîtes de café encore et encore jusqu’à ne plus savoir comment les ranger pensant qu’elle n’en avait plus… Elle n’a plus su faire sa fameuse tarte aux pommes, elle a oublié ou habitait ma maman, elle oublie où est rangé le carnet sur lequel on lui note tout pour qu’elle en oublie le moins possible…

C’est difficile à comprendre car elle se rappelle pourtant de détails tellement précis, le prénom de mon Papa, le nom du chat que j’avais étant petite, l’endroit où se ballade souvent ma Maman…

IMG_20160617_113031.jpg

Je la vois peu souvent car cela me gène de l’a voir comme ça, je n’ai pas envie d’être celui qui lui dis « n’oublies pas » car de toute façon elle oubliera…

La maladie gagne du terrain un peu plus chaque jour, et je ne suis surement pas assez forte pour me confronté à cela. La dernière fois, j’ai remarqué qu’elle plissait ses yeux en me regardant, qu’elle évitait de prononcer mon prénom pour ne pas se tromper, qu’elle ne savais plus si j’étais encore à l’école ou non…

C’est très égoïste, mais j’ai peur de ce jour fatidique où elle ne nous reconnaîtra plus, ni ma maman, ni moi, mais c’est elle qui souffre le plus, sa vie, ses souvenirs s’effacent peu à peu… Personne ne mérite d’oublier qui il aime. Personne ne mérite d’oublier qui il est, d’oublier ses meilleurs souvenirs…

IMG_20160617_112007

Je ne peux pas m’empêcher de penser que cette maladie peut toucher ma Maman également dans quelques années, comment je le gérerais, je n’en sais rien… elle, elle y arrive très bien, je suis épaté chaque jour par son courage et sa détermination pour aider et soutenir la femme qui l’a mis au monde…

Il y’a aussi ces gens dans la rue, qui cessent de nous rappeler chaque jour la maladie, pourquoi ne l’a croise-on plus le matin, elle qui sortait tous les jours faire des « commissions à Champion » comme elle disait…

Je voudrais qu’elle se rappelle des bon moments que l’on à passé ensemble, je voudrais qu’elle se rappelle de la naissance de chacun de ses enfants, de son mariage, je voudrais tant qu’elle se rappelle…  que nous sommes tous là pour elle…

Je terminerai pas dire, je t’aime Mamie, on ne se le dira jamais « en vrai de vrai », on se ressemble un peu finalement, on est toutes les deux très pudiques. Pour terminer par une touche d’humour car la maladie ce n’est pas tout rose tous les jours mais ce n’est pas pour cela qu’il faut arrêter de rire, ma grand-mère me répétait toujours « A ton âge, j’étais toute menue, toute plate, une vraie planche à pain », tu vois Mamie on se ressemble aussi sur ce point!

Avec tout mon amour, mon soutien aux proches qui vivent la même situation.

Je vous embrasse très fort.

Beautyshyyy.

Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )

 

 

Publicités

J’aime mon corps. Enfin, presque.

Il n’y a pas si longtemps je publiai cet article sur le poids, j’avais aujourd’hui envie de vous parler de mon corps mais surtout de la relation que la majorité des femmes entretiennent avec leur corps.

hokmza_q__635968503192561422_Afterlight_Edit.jpg

L’été arrive et les publicités pour régimes sont déjà là bien mis en valeur dans les magazines et à la télé. « Perdez 23kilos en 6 semaines avec ce jus miracle », voilà l’affiche sur laquelle mon regard s’est posé, cela m’a mis hors de moi, pourquoi cette course à la perte de poids, pourquoi faudrait il qu’une femme soit absolument mince. Parce qu’on ne va pas se mentir les médias aiment nous décrire à travers leurs idioties, que la femme parfaite doit avoir une grosse poitrine mais aussi un ventre ultra plat, un popotin bien rebondi mais attention des cuisses aussi fines que des baguettes, des bras fins et toniques, une manucure toujours parfaite.

Cette femme là est toujours impeccablement épilée, maquillée, coiffée, elle a le temps et les moyens d’aller toutes les semaines se faire chouchouter en institut pour avoir une peau bronzée toute l’année.

Cette femme là à toujours une maison rangée comme si elle n’y vivait pas, cette femme là est un parfait cordon bleu, cette femme là n’est jamais fatiguée, triste, malade ou énervée.

C’est la femme parfaite. Oups, la femme parfaite n’existe pas, et heureusement sinon ce monde serait bien triste.

La femme parfaite c’est avant tout une femme qui s’accepte telle qu’elle est, qui rit aux éclats devant une publicité pour un régime , qui ose répondre si quelqu’un lui dit « Tu devrais faire attention, tu as grossis », oui j’ai grossis et alors? Ton cerveau n’a pas grossit en revanche.

J’ai du prendre une dizaine de kilos ces dernières années. J’ai pris des hanches, des fesses, des poignées d’amour et du ventre, durant les mois derniers j’ai même pris des cuisses là où je ne stocke pas facilement pourtant. Et vous savez quoi, je préfère mon corps maintenant, avec des bras plus musclés, des hanches et des cuisses plus potelées, seul mon bidou me dérange parfois, mais j’ai compris que le corps d’une femme n’était pas celui des mannequins des défilés. Je ne vois plus autant mes os qu’avant et c’est une vraie libération pour moi.

Alors même si je ne pourrais pas vous dire aujourd’hui que j’aime mon corps, je progresse un peu plus chaque jour. Le corps parfait n’existe pas. On a toutes une vision du corps parfait différente, pour certaines ce sera un corps musclé, pour d’autres un corps mince voir maigre, ou avec plus ou moins de formes.

Comme certains préféreront un visage tout lisse sans imperfections, alors que certains aimeront les rides. Moi par exemple j’ai des taches de rousseur sur mon visage principalement, quand j’étais enfant on m’a un peu critiqué sur le sujet, à tel point qu’à 11 ans j’ai commencé à me maquillé, à mettre énormément de font de teint. Et puis les années ont passées, j’ai rencontré d’autres personnes qui m’on complimenté à ce sujet, mais encore aujourd’hui pendant que j’écris cet article j’entends cet homme à la télévision dire que les taches de rousseurs sont le pire défaut qu’une femme peut avoir, et vous savez quoi? Là ou il y’a quelques années cette remarque m’aurait blessé, là ça ne m’a fait ni chaud ni froid. Parce que je me suis accepté comme ça, parce que mes taches de rousseurs font parties de mon visage, et qu’aujourd’hui je ne les effacerai pour rien au monde. Je suis comme ça, je suis la seule de ma famille à avoir cette caractéristique physique, ce que les autres ont considérés comme un défaut, est devenu ma différence, et cette différence je l’aime quel que soit l’avis des gens que je croise et croiserai dans ma vie.  La différence fait la beauté.

Ne laissez personne vous dire que votre corps n’est pas beau, qu’il est trop comme si, pas assez comme ça. Votre plus longue relation sera avec vous même et donc avec votre corps, ne changez pour qui que ce soit, et apprenez à changer votre visions de défauts en différences.

Aimer votre corps, le montrer, le dire ne fait pas de vous une personne narcissique. Vous avez juste confiance en vous, en vos atouts, n’ayez pas honte et soyez en fiers.

Je terminerai par vous dire que le plus important c’est ce que l’on à l’intérieur, dans le cœur, dans l’esprit, être beau ne suffit pas, si on ne ressent rien, si on est « vide » à l’intérieur de soi, la beauté extérieure n’y changera rien. Ce qu’y fait qu’une personne est belle et intéressante, c’est sa personnalité, son humour, son ouverture d’esprit.

Avec tout mon amour,

Beautyshyyy.

Retrouvez mes favoris du moment et une offre BeautéPrivée ici, pour mon dernier article humeur cliquez ici .

Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )

 

Je suis hypersensible.

Je suis hypersensible. Je n’arrive pas à écouter les infos en me disant que tant que ça ne m’arrive pas ça ne me touche pas. Je prend les choses à cœur, sûrement un peu trop.

2016-06-4--13-26-44.png

 

Je pleure devant n’importe quelle émission. Une fois ma télé éteinte, je n’arrive pas à oublier ce que j’ai entendu lors du journal télévisé, je n’arrive pas à reprendre le cours de ma vie comme si de rien n’était.

Je suis hypersensible c’est vrai, je pleure devant l’Amour est dans le pré, Babyboom et même Nouveau  look pour une nouvelle vie! Oui je suis hypersensible et pour beaucoup de personnes l’hypersensibilité est un défaut, mais le pire ne serait-il pas d’être insensible.

Quelquefois c’est un handicap je l’avoue, j’aurais adoré être médecin mais n’aurais pas su caché mes émotions, j’aurais aimé être avocate comme la célèbre Jane de Drop Dead Diva mais je n’aurais pas supporté devoir défendre des salauds. (Bien sûr il y’a des innocents mais des coupables aussi…)

Beauvoup trouveront  excessif de pleurer lorsque j’apprends le décès d’une personne que je ne connaissais pas. D’y pensé pendant des jours entiers… Effectivement c’est peut-être excessif mais je suis comme ça et je préfère être très sensible qu’être un « cœur de pierre ».

Je pense que pleuré ne fait pas de moi une personne faible, je sais faire preuve de force quand il le faut mais je connais aussi l’humanité et la solidarité.

Lorsque j’ai un problème je ne m’apitoies pas sur mon sort, au contraire je considère quand tant que mes proches et moi même avons un toit au dessus de la tête, de quoi se nourrir et sommes en bonne santé je n’ai pas de raison de me plaindre.

Quand des personnes même que je connais pas rencontrent un souci je suis plus touché quand cela arrive aux autre qu’a moi même.

Je m’accepte comme je suis, je n’ai pas honte de pleurer et mon hypersensibilité est devenu le sujet ouvert à toute sorte d’auto-dérision!

L’hypersensibilité n’est pas forcément un défaut, elle me permet de ressentir quand un de mes proches va mal  alors qu’il n’y à pas de signes extérieur, d’analyser le comportement des gens qui se trouvent face à moi en regardant la manière dont ils parlent, dont ils se tiennent, dont ils sont habillés… Je remarque assez facilement quand quelqu’un ment.

Quelquefois c’est compliqué à gérer , quand une personne de mon entourage va mal, je vais être de la même humeur, dans le même état, en ressentant les mêmes émotions, mais comme le dit cette citation la sensibilité n’est pas un honte ou un défaut!

Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c’est son génie. (Baudelaire)

Apprenez à vous aimez, avec vos qualités, vos défauts, vos forces et vos faiblesses.

Avec tout mon amour,

Beautyshyyy.

Retrouvez mes favoris du moment et une offre BeautéPrivée ici, pour mon dernier article humeur cliquez ici .

 Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )

Le monsieur presque Papi, ce monsieur que je ne connais pas.

IMG_20150915_203333

Se regarder dans le miroir, se demander si vous avez les yeux bleus, c’est vrai presque toute la famille les a ces yeux, d’où viennent-ils… Se demander si dès fois vous pensez à mon petit papa, lui qui s’est si bien occupé de moi et qui continu d’ailleurs, on reproduit le schéma de ses parents… apparemment ce n’est pas toujours le cas…heureusement…

Vous aurez bientôt cent ans, un jour on nous annoncera que c’est finit, comment je réagirai, je ne saurai pas quoi dire ni quoi faire pour sécher les larmes de celui qui est si important pour moi…

« Papi », vous savez j’aimerai savoir pourquoi… Pourquoi vous êtes partit, pourquoi quand j’avais dix ans Maman a du me consoler quand je lui ai dis que ça me faisait mal de ne pas vous connaître, pourquoi mon autre papi n’a jamais été présent, pourquoi certains hommes sont si lâches… pourquoi vous me donnez cette image, pourquoi j’ai peur de regretter de ne jamais vous avoir parlé quand il sera trop tard… Est ce que vous regrettez? Vous ne savez pas que j’existe, vous ne savez pas ce qu’est devenu votre fils…

Moi je suis si fière de ce qu’est mon papa, je le regarde encore avec mes yeux de petite fille et je suis si contente qu’il n’est pas suivi votre chemin… J’ai la chance d’avoir un papa, un vrai, présent dans les bons comme dans les mauvais moments, prêt à tout pour mon bonheur…

Alors je ne sais pas si vous me manquez réellement, je ne sais pas si c’est juste de la curiosité… Mais ce que je sais c’est que je n’ai plus envie de vous rencontré, parce qu’ensuite ce sera sans doute encore pire, je me pose certaines questions, je n’obtiendrai jamais les réponses, je ne saurai jamais vraiment d’où je viens, d’où vient mon nom de famille, mon caractère, de nana à la fois hyper sensible, hyper têtue et hyper chiante avec ses questions!

« Monsieur presque Papi, vous avez de quoi être fier de ce qu’est devenu votre presque fils ».

« Monsieur presque Papi, au fait moi je m’appelle Eloïse et je suis née depuis un bout de temps déjà… assez longtemps pour comprendre que tant qu’on à un papa avoir un presque papi près de soi n’est pas aussi important que je le pensai lorsque j’avais dix ans. »

Je profite de cet article pour rendre un hommage à mes grand-mères, de Grandes Dames… l’une emportée par le cancer avant ma naissance et la seconde pour qui Alzheimer emporte petit à petit ses souvenirs, sa vie… Dimanche c’était votre fête, alors bonne fête Mamies.

IMG_20151005_202815

IMG_20150713_202902

Je n’avais jamais parlé de tout ça alors comme pour beaucoup de choses j’ai préféré écrire, j’ai attendu des jours avant de publier cet article car je le pensai trop personnel et puis finalement je me suis dis que si je l’avais écris ce n’était pas pour le laisser dans mes brouillons… J’espère sincèrement qu’il ne vous aura pas mis mal à l’aise, que je me suis confié sans en dire trop pour vous.  Je vous aime fort et publier cet article m’a fait beaucoup de bien, je ressens comme un poids en moins. Et c’est là que l’on se rend compte de que le blogging peut apporté…

Avec tout mon amour.

Beautyshyyy.

Si tu penses le poids important, cliques juste là,  j’espère que cet article pourra t’apporté une vision différente.

Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )

.

Et toi tu pèses combien? (TCA,poids mon expérience, mon avis)

Le poids… vaste sujet… sujet surtout très tabou, alors j’avais envie d’en parlé car justement on en parle bien trop peu.

IMG_20160226_174001_20160226174712536.jpg

Personnellement j’ai toujours été en sous-poids, et contrairement à ce qu’on pourrait pensé je ne suis pas parfaite, j’ai des complexes comme de nombreuses nanas d’ailleurs… Je me trouve trop petite, j’ai beaucoup de mal avec mon ventre et mes poignées d’amour (si,si…), je trouve mes mollets trop gras, je n’aime pas mon nez de profil, je fais toujours attention à garder la tête légèrement surélevée pour que mon double-menton ne soit pas démasqué, oui il y’a des parties de moi que je n’apprécie pas mais j’arrive à m’accepté avec…

Le problème est que aujourd’hui bon nombre de filles se comparent aux autres, que se soit concernant sa taille de bonnet, de jean, de haut mais surtout de poids. Vous pouvez faire exactement la même taille et le même poids qu’ une de vos amies, si elle fait du sport et vous non votre silhouette sera totalement différente, vos os pèsent peut être plus qu’elle, vous stockez surement à d’autres endroits qu’elle, il y’en à qui stockeront la graisse direct dans les cuisses et les fesses tandis ce que pour d’autres ce sera dans la poitrine ou les bras.

Le poids ne veut rien dire. Quand je vois le nombre de filles qui commencent le sport et qui au bout de quelques semaines s’inquiètent d’avoir pris du poids ça m’attriste, le muscle pèse plus que la graisse c’est normal de prendre du poids quand vous commencez la muscu.

Personnellement depuis que j’ai commencé le sport j’ai dû prendre 8 kilos, oui et alors… Je n’ai pas de balance chez moi, les seules fois où je vois mon poids c’est lorsque je vais chez le médecin, autant dire que c’est très rare et ce n’est pas plus mal.

Pour être passé par des phases de troubles du comportement alimentaire, je pense qu’aujourd’hui j’ai le recul nécessaire pour vous dire à quel point la nourriture est importante, encore l’été dernier le fait d’être loin de chez moi m’a totalement bouleversé, je ne mangeais rien, j’étais faible, triste, un soir je me suis rendu au restaurant de l’hôtel, l’odeur de nourriture m’a écœuré, dégouté, je me suis effondré en larmes devant mon assiettes, j’avais honte, honte de ne pas pouvoir profiter simplement.

Heureusement j’ai réussi à reprendre le contrôle assez rapidement mais dans le passé mon corps mettait plusieurs mois à reprendre vie.

Je peux vous le dire, la vie ce n’est pas ça. Ce n’est pas compter les calories, ce n’est pas se regardé dans le miroir voir ses os et en être heureuse, ce n’est pas se comparer aux autres. Tout ce que vous allez réussir à faire c’est gâché votre vie, votre santé, vous allez vous affamez, et dans quelques années vous regretterez car vous ne pourrez pas avoir d’enfant naturellement à cause de vos bêtises, arrive un moment où votre corps dit stop et petit à petit votre cœur et vos organes vitaux s’affaiblissent.

Alors même si aujourd’hui vous n’en êtes peut être pas à un tel point, je vous garantie qu’à force de vous pesez de voir que vous avez perdu du poids, vous allez toujours en vouloir plus, perdre encore et encore, jusqu’à vous rendre malade.

Ne vous laissez pas atteindre par les remarques, les insultes. Et s’il vous plaît ne mentez pas à vos proches, combien fois ai je menti pour ne pas mangé, non merci j’ai déjà mangé, non merci j’ai trop mangé ce midi je n’ai plus faim… Une seule personne s’est rendue compte que j’avais un problème avec la nourriture, il m’a dis manges un peu sinon tu souffriras, manges ne serait ce qu’un peu je n’ai pas envie que tu te fasses du mal, s’il te plaît je ne supporterai pas de te voir dans un sal état, s’il te plaît, s’il te plaît… Je l’aimais mais je ne l’ai pas écouté et ô combien je regrette, je regrette.

Ne foutez pas votre vie en l’air à cause de cons qui vous insulte, et écoutez ceux qui vous aime et que vous aimez.

Aujourd’hui je suis fière de dire que je ne fais plus du sport pour maigrir (et non mincir au point où j’en étais…) mais par ce que j’aime ça.

Arrêtez de vous pesez, le poids ne veut rien dire, l’imc n’indique pas grand chose non plus… Si vous avez un objectif sportif, prenez des photos de votre corps, prenez vos mesures ce sera bien plus motivant et surtout plus réel.

J’ai peur que cet article soit trop brouillon, trop personnel aussi mais je l’ai écris comme je le ressentais, certains mots étaient sûrement mal choisis mais si j’ai pu aidé ne serait-ce qu’une personne à avoir ce déclic, pour se dire que les tca, le poids ce n’est pas la vie, ça la gâche seulement, j’en suis ravie. Le poids n’est qu’un nombre, est ce que votre pointure est un tabou?

Que vous vous habillez en 34 ou en 46 ou plus vous êtes belles, ayez confiance en vous, souriez et foutez vous de l’avis que les autres se font de vous.

Ne changez pas pour les autres, à part si votre poids met votre vie en danger et dans ce cas là c’est votre médecin qui vous le dira. Ne changez pas pour un métier, parce qu’un créateur veut que son vêtement soit mis en valeur quitte à ce que le mannequin qui le porte soit au bord du gouffre, vous pouvez vivre vos rêves sans mettre votre vie en danger, écoutez vous, écoutez vos proches, ne vous faîtes pas souffrir, ne les faîtes pas souffrir.

Si tu veux être remotivée avant ta séance de sport cliques ici,  si tu as bientôt rendez vous chez le coiffeur cliques là.

Avec tout mon amour,

Beautyshyyy

Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )

Ce que j’aime sur Instagram…

beautyshy20_full (2)

J’aime le fait que personne ne se prend la tête sur Instagram, on se tutoie directement même si on ne s’est jamais vu, et honnêtement je préfère!

Sur Instagram on a beau dire, beaucoup de personnes sont solidaires, si il y’a un post où la personne dit qu’elle est triste,  la plupart des commentaires seront là pour remonter le moral de cette personne.

J’aime le fait qu’avec les hashstags, on puisse trouver des personnes qui s’intéressent aux même choses que nous.

J’aime quand lorsqu’une photo fait débat et que certaines personnes se disputent pour savoir qui aura raison en commentaires finissent par s’excuser et disent que finalement il y’a bien plus important.

J’aime vos petits commentaires, et vos likes.

J’aime le fait de papoter avec vous en InstaDirect.

J’aime voir que certaines des photos nous rapprochent tous, surtout lors des périodes difficiles. J’aime voir qu’on se soutient.

J’aime regarder des photos de petit-déjeuner ou du soleil qui se lève le matin en me réveillant, et des photos de sport motivantes  le soir après ma séance.

J’aime que les chats  des blogueuses soient toujours dans leur panier, si si leur photos le prouve… Et j’aime qu’à ce moment précis Lipton soit venu me rejoindre et se soit affalé sur mes genoux et mon clavier, alors forcément je peine à écrire et me demande pourquoi tous les chats des autres blogueuses restent toujours calmes dans un coin.

Je vous dis ça surtout car il ne faut pas oublier que l’on poste ce qui est beau sur Instagram, que personne n’est parfait, que ce n’est pas parce que notre feed est rempli de photos de notre maison toujours nickel que c’est forcément la réalité, qu’une photo d’un chat en train de dormir ne veut pas dire qu’il ne fait jamais de bêtises, qu’un ootd et un makeup parfait ne veut pas dire que l’on est toujours apprêtée. Dans la réalité on ne mange pas forcément dans des jolies assiettes, sur une jolie table avec un grand plateau de sushis, mais c’est plus agréable de regardé ça qu’une assiette de coquillettes toute écaillée.

Je vous le dis personne n’est parfait, chez moi règne souvent un bazar monstre, le week- end c’est pyjama toute la journée, je ne vais pas au resto toutes les semaines, mon chat ronronne mais ronfle aussi, les photos que je poste sont rarement jolies du premier coup, ma manucure non plus, mes chaussures sont nickels pour la photo mais après les avoir porté une journée la réalité est là, j’ai marché dans une merde de chien et en plus j’ai mal aux pieds.

 Il y’a Instagram où tout est joli et puis il y’a la réalité qui n’est pas parfaite certes mais finalement tant mieux.

Si tu veux être remotivée avant ta séance de sport cliques ici,  si tu as bientôt rendez vous chez le coiffeur cliques là.

 Avec tout mon amour,

Beautyshyyy

Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )

 

Crois en toi… -motivation sport-

Le sport est au début difficile puis au fil du temps cela devient une passion, un mode de vie, une façon de lâcher toutes les pensées négatives.

2016-02-04 09.32.43

Que tu sois grand, petit, gros ou maigre que tu cours 1km en 30 minutes ou une vingtaine en 1h, l’important est d’aimer ce que l’on fait.

Ne laisses personne te dire que tu n’y arriveras jamais, que tu n’atteindras jamais tes objectifs. Ne laisse personne te dire que tu es nul, que tu lâchera tout au bout de quelques jours.

Certaines personnes sont simplement jalouses, jalouses de ta motivation, de ton envie de te battre, certaines personnes se moqueront de toi mais peu importe toi tu ne reste pas à envié les autres sur ton canapé, toi tu te bouges et tu y’arriveras…

Tu arriveras à avancer, tu arriveras à épater tes proches, tu arriveras à changer ta vie.

Lorsque tu auras le sourire jusque aux oreilles même après un entrainement intense, tu sauras que le sport est fait pour toi. Qu’il sera là pour te libéré de beaucoup de tes soucis, qu’il sera là quand tu seras heureuse, malheureuse, amoureuse, démotivée, ou triste. Il sera toujours pour t’aidé à tout surmonter.

Ne lâches pas, malgré les années qui passent, le changement moral comme physique est là. Quel que soit ton objectif, de poids, de corps, de temps lors d’un exercice, chaque jour tu progresses.

Quoi qu’en pense les autres ne lâches pas, écoutes toi et toi seulement. Certains te trouveront trop musclé(e) , trop mince, trop sèche, mais le seul avis qui compte est le tien.

Quelques fois tu te diras que cet exercice est trop difficile pour toi, que tu n’y arriveras jamais, mais quand tu y’arriveras tu pourras dire « Je l’ai fait, j’ai réussi et j’en suis fier », tu auras peut être envie de tout lâcher mais la plupart du temps tout ça n’est que mental, si tu pars en disant « Je vais le faire » et pas « ‘J’en suis incapable », tu réussiras.

Ne te compares pas aux autres, chaque personne est différente. Certaines s’entrainent en salle, d’autres à la maison, certaines sont passionnés par la muscu et d’autres par la cardio, certaines ont un régime stricte d’autres mangent sainement mais en s’autorisant quelques écarts, certaines auront pour objectif un semi-marathon alors que d’autres préfèreront les compétions de bodybuilding.

Lorsque tu te démotive penses à tout le chemin parcouru, penses à tes performances qui ne cessent de s’améliorées, rappelles toi pourquoi tu as commencé, rappelles toi cette sensation de « Je suis bien dans ma peau » après une séance, souviens toi de ces personnes qui te disaient « tu ne seras jamais sportive, tu es nul, tu n’ y’arriveras jamais », ne leur donne pas raison.

Après toute ses choses que tu viens de lire, tu devrais te dire « Allez je me bouge, je suis assez forte pour y’arriver », alors donne tout et pas seulement aujourd’hui.

Chaque douleur, chaque courbature, chaque effort, chaque foulée te rapproche encore un peu plus de ton objectif.

L’objectif, c’est finalement d’être bien dans ta peau, dans ta tête, d’avoir plus confiance en toi, et d’avoir un mental de guerrière.

Tu es bien plus forte que tu ne peux le croire, crois en toi.

2016-02-04 09.29.56      2016-02-04 09.56.03

sans-titre (6)       2016-02-04 09.52.05

                    IMG_20160204_104303.jpg        IMG_20160204_102420_20160204103816029.jpg

Avec tout mon amour.

Beautyshyyy.

Si toi aussi, tu as envie de coupé tes cheveux pour rendre quelqu’un heureux, alors cliques ici.

Pour que vous me connaissiez un peu plus j’ai réinventé l’alphabet, cliques ici pour lire l’article.

Retrouvez moi sur Instagram, Hellocoton, ou sur Outfither.

(Pour être prévenu(e) de la publication des prochains articles tu peux indiquer ton adresse mail dans la petite case prévue à cet effet en haut à droite de ton écran! Et si tu le souhaites tu peux même m’envoyé un petit mot ou me poser une question, à l’adresse « beautyshyyy@gmail.com ». )